Jules et le Vilain Orchestra

Jules et le Vilain Orchestra

Chanson

JULES s’inscrit définitivement dans la grande lignée de la chanson française. Auteur, JULES est d’abord un chroniqueur d’exception du quotidien.
Il sait cueillir comme personne les mots et les comportements du jour pour mieux en restituer la poésie intemporelle. Ses chansons croquent en instantanés criants de vérité des femmes d’aujourd’hui.
 
Car les femmes sont la source d’inspiration de Jules – son passé, son présent et son avenir de prédilection. Idéaliste mais pas dupe, il les aime les yeux grands ouverts et le coeur indulgent. « T’es chiante » est une attendrissante ode amoureuse à une sacrée emmerdeuse. Dans « Elle court », une femme moderne s’épuise à prouver sa liberté dans un tourbillon infernal. Dans « Reste pas toute seule », se dessine le portrait doux-­‐amer d’une jeune femme partagée entre indépendance désirée et solitude difficile. « Si tu le crois pas » est un tableau qui met en évidence les inhibitions qui empêchent les amis homme-­‐femme de devenir des amants.  « Ma p’tite fille de gauche » épingle avec une acide gentillesse les stéréotypes castrateurs de la bonne conscience de gauche. Et puis… il y a « Ma vieille ». Emotion pure. Larmes rafraîchissantes. 
 
JULES et Le Vilain Orchestra 2016, quoi de neuf ? Tout.  Dans la continuité d’un chanteur populaire. Dans la lignée de la grande chanson française. A découvrir ou redécouvrir d’urgence.